Vous avez lancé votre pétition et obtenu de nombreux soutiens mais le décideur ne réagit pas? Dans ce cas c’est le moment d’utiliser la force du nombre en mobilisant vos soutiens pour le faire réagir.

Gardez en tête que les responsables politiques ou les entreprises peuvent être occupés ou préfèrent ne pas réagir à votre campagne. C’est seulement si vous arrivez à déterminer ce qui les motive et ce qui les influence que vous arriverez à les convaincre de vous répondre et d’accéder à votre demande. Pour y arriver, voilà ce que vous pouvez faire.


Apprenez à connaître votre décideur et son environnement

Réaliser une cartographie du pouvoir (Powermap) de votre décideur - elle se compose de toutes les personnes et tous les facteurs qui peuvent faire réagir le décideurs.

Cette cartographie liste les motivations et les sensibilités du destinataire de votre pétition, les éléments clés sur lesquels vous devez jouer pour pousser le décideur à prêter attention à votre demande.

Pour réaliser cette cartographie vous devez réfléchir aux facteurs qui influencent votre décideur :

 

Facteurs de réputation

  • Comment votre décideur souhaite-t-il être perçu ?
  • Quelles opinions lui tiennent à coeur?
  • Quelles seraient les titres de journaux qui le feraient réagir?

Exemple: 
Johan lutte contre l’utilisation de l’huile de palme dans les produits alimentaires car sa production a un impact négatif sur les forêts notamment en Malaisie et Indonésie. Il a décidé de demander à la plus grande marque de biscuit française, LU, de ne plus utiliser ce produit, en mettant en avant l’image d’une entreprise qui “détruit le champ des possibles” : il a repris le slogan de la marque (Ouvrir le champ des possibles) en le modifiant, ce qui a un impact sur l’image que la marque veut donner. Cela lui a permis d’entrer en contact avec la marque pour discuter de cette question.

Facteurs économiques:

  • Qui sont les personnes qui financent votre décideur ou son organisation ?
  • Qui prête de l'argent ou investit dans l’entreprise du décideur ?
  • Qui sont ses clients, fournisseurs et employés et comment pouvez-vous les influencer?

Exemple: 
Stéphanie se bat pour la fermeture du parc Marineland qui garde en captivité de nombreux animaux sauvages, notamment des orques. Au lieu de s’adresser directement au Marineland qui n’a pas d’intérêt à arrêter ses activités, elle a adressé sa pétition à Groupon, qui est l’un des principaux revendeurs de billets pour le parc, lui demandant de cesser de vendre ce produit.

 

Facteur moral

  • De quelles autorités morales votre décideur se préoccupe-t-il ? Cela peut être des personnes avec une légitimité, une expertise, des leaders sociaux, politiques ou religieux.
  • Qui sont les leaders respectés dans sa communauté?
  • Qui peut apporter une clarté morale sur la question en prenant position sur ce sujet ?

Exemple:
Iman, le frère de Goncheh, a fait campagne pour que cette  jeune Irano-Britannique soit libérée après avoir été emprisonnée parce qu’elle assistait à un match de volley-ball interdit aux femmes en Iran. Iman a fait pression sur le gouvernement britannique afin qu’il évoque le sujet lors d’une rencontre avec les autorités iraniennes, ce qui a permis de débloquer la situation

 

Facteur de responsabilité / hiérarchique

  • Qui nomme le décideur à son poste ou qui peut le remplacer?
  • Qui a le pouvoir de lui imposer un changement?
  • De quels soutiens a-t-il besoin pour exercer son pouvoir?

Exemple:
Les parents de Maeva, morte dans un accident de manège, n’arrivaient pas à obtenir un rendez-vous avec le ministère de l’Intérieur pour évoquer le sujet. Ils ont demandé à tous les signataires de leur pétition d’écrire au député de leur circonscription afin que celui-ci incite le gouvernement à se saisir du sujet. Ils ont obtenu plus de 80 questions écrites de députés au gouvernement.  


Planifiez vos tactiques

A partir du moment où vous savez ce qui est important pour votre décideur, vous pouvez planifier vos tactiques pour mobiliser les signataires et obtenir gain de cause.

Les tactiques correspondent à toutes les actions qui peuvent servir l’avancée de votre pétition.

Commencez par des actions que les signataires peuvent réaliser simplement et facilement. Plus votre campagne avance et vos signataires sont impliqués, plus vous pourrez leur proposer de participer à des actions qui nécessitent un peu plus d’investissement, mais qui vont aussi avoir plus d’impact. C’est pour ça qu’il est important de les informer en permanence des développements de votre campagne et de leur proposer à chaque fois de réaliser une action pour que la campagne avance.

Pensez à toutes les dates clés, événements, décisions ou actualités qui vous permettraient de rebondir pour informer vos signataires et leur demander d’agir. Exemple : si vous faites campagne pour une meilleure sécurité sur les routes de votre département, proposez à vos signataires d’agir lors de la tenue du prochain conseil départemental.

Restez réactif et adaptez votre plan d’action aux événements qui peuvent survenir. Exemple : si un grand média parle de votre pétition, c’est le bon moment pour demander aux signataires d’agir. Soyez prêt à réagir rapidement si une opportunité se présente.

Pour ce faire, utilisez l’outil “Informer vos signataires” qui vous permet de poster une mise à jour sur votre pétition qui sera envoyée par e-mail à tous vos signataires.

 


Liste de tactiques

Il existe de nombreuses tactiques que vous pouvez utiliser. N’hésitez pas à être créatif ! Mais voici quelques exemples.

 

Actions faciles à réaliser :

  • Partagez la pétition et demandez à vos proches de la signer. Vous pouvez aussi demander régulièrement à vos signataires de faire de même via une mise à jour.
  • Partagez sur les réseaux sociaux un article qui mentionne votre pétition. Vous pouvez aussi demander à vos signataires de faire de même via une mise à jour.
  • Créez un compte Facebook pour la campagne ou rejoignez un groupe existant sur la même cause pour partager votre pétition et son actualité.
  • Envoyez un tweet à une célébrité lui demandant de partager la pétition. Vous pouvez aussi demander à vos signataires de faire de même via une mise à jour.

Exemple
Véronique Sanson a tweeté la pétition pour la grâce de Jacqueline Sauvage ce qui a permis aux initiatrices de cet appel de récolter encore plus de signatures.

 

  • Envoyez un e-mail directement au décideur à qui vous adressez la pétition, pour lui faire part de votre demande. Vous pouvez aussi demander à vos signataires de faire de même via une mise à jour.
  • Demandez aux signataires de votre pétition de déposer des réclamations en masse sur les formulaires de contact de l’organisation de votre décideur. Vous pouvez aussi leur demander de téléphoner au décideur.
  • Envoyez un e-mail aux clients, partenaires/associés ou aux soutiens du décideur. Vous pouvez aussi demander à vos signataires de faire de même via une mise à jour.
  • Publiez en ligne une critique/un commentaire à propos de votre décideur, sur des plateformes comme Tripadvisor, Bookings ou Yelp ou sur des forums spécialisés
  • Demandez à vos signataires d’envoyer un tweet au décideur ou de publier un message sur son mur Facebook.

Exemple:
Olivier a demandé à tous ses soutiens d’envoyer un tweet à la ministre de l’Environnement pour qu’elle interdise les rejets de produits toxiques dans les calanques de Marseille. Il a préparé un tweet pré-écrit que tous ses soutiens ont posté ce sont donc des milliers de tweets qui ont été envoyés à la ministre..

  • Envoyez un tweet mentionnant la pétition à des journalistes de la presse locale ou à des journalistes qui couvrent votre problématique.
  • Ecrivez aux rédacteurs en chef des principaux médias de votre région pour leur parler de votre campagne.
  • Réalisez un sondage auprès de vos signataires pour récolter des données sur votre cause. Vous pouvez ensuite les présenter à la presse.
  • Utilisez des dates clés (anniversaire, journée internationale sur votre cause, jours fériés, etc.) pour attirer l'attention des médias en organisant un événement ou une conférence de presse autour de votre campagne.
  • Demandez à vos signataires de témoigner sur leur expérience personnelle par rapport à votre campagne. Vous pourrez ainsi les proposer à la presse.

Exemple:
Séverine a lancé une pétition pour que le délai de prescription des actes pédophiles soit supprimé. Elle a demandé à ses signataires qui eux aussi auraient été victimes de lui envoyer leur témoignage pour monter une vidéo sur le sujet et elle publie ces témoignages sur une page Facebook dédiée.


Pour aller un peu plus loin

  • Demandez à vos signataires de prendre une photo avec le symbole ou le hashtag de votre campagne.

Exemple:
Les signataires de la pétition des Poussins auto-entrepreneurs se sont tous pris en photo avec le hashtag de la campagne #PiouPiou, et l’ont postée sur les réseaux sociaux.

 

  • Si votre pétition prend une certaine ampleur et que vous pensez que vous pourriez amener les gens à descendre dans la rue en sa faveur, il peut être temps d'organiser une manifestation. Assurez-vous de demander les autorisations nécessaires et invitez tous vos signataires à vous rejoindre.

Example:
Par exemple, Karine, Carole et Véronique ont organisé une manifestation pour leur pétition demandant la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage.

 
 

 

  • Si une émission de radio a lieu sur le thème de votre pétition et que les auditeurs peuvent participer, appelez pour parler de votre pétition. Peut-être aussi que votre radio locale organise des émissions où la parole est donnée aux auditeurs? 
  • Proposez aux signataires de faire une réunion via Skype ou Google Hangout pour échanger et trouver des idées d’actions communes.
  • Distribuez des prospectus faisant la promotion de votre campagne dans votre ville ou à proximité d’événements sur la thématique de votre campagne.
  • Demandez à vos signataires de changer leur photo de profil sur les réseaux sociaux avec une photo faisant référence à votre campagne.
  • Demandez à vos signataires d’enregistrer un court message vidéo adressé au décideur et de lui envoyer par e-mail ou sur sa page Facebook.
  • Organisez une remise de pétition auprès du décideur et convoquez la presse. S’il ne répond pas, envoyez-lui par la poste ou présentez vous quand même et déposez les signatures à l’accueil de son bureau.
  • Organisez un rassemblement devant le bureau du décideur.
  • Organisez une collecte de fonds auprès de vos signataires pour acheter un panneau d’affichage, imprimer des tracts sur votre pétition ou faire publier une publicité dans un magazine.
  • Lorsque le destinataire est insaisissable ou ne répond pas, tentez de contacter ses alliés ou adversaires. Par exemple, si le destinataire de votre demande est le maire de votre municipalité, vous pouvez essayer d’impliquer l’opposition sur votre pétition pour forcer un débat à ce sujet en conseil municipal.

 

Actions qui nécessitent plus d’implication mais qui ont aussi plus d’impact

  • Assistez à un événement organisé par le décideur (une assemblée des actionnaires, une conférence de presse, un rassemblement politique, etc.) et lui poser une question sur votre pétition publiquement. Vous pouvez aussi y dérouler une banderole quand le décideur prend la parole ou distribuer des prospectus.
  • Ecrivez une tribune au sujet de votre pétition et proposez-la à un média.
  • Réalisez des vidéos ou des graphiques pour relayer votre campagne. Vous avez sûrement un ami qui peut concevoir de beaux visuels sur Photoshop ou filmer et monter une vidéo. Soyez créatif pour attirer l’attention sur les réseaux sociaux. 

Exemple : créez un visuel au sujet de votre pétition que vous partagerez sur les réseaux sociaux, en utilisant les commentaires / citations des signataires.
Exemple : réalisez une vidéo sur votre pétition (même avec votre téléphone), envoyez-la au décideur et partagez-la sur les réseaux sociaux.

  • Intervenez lors d’un évènement public, par exemple lors d’une réunion dans votre mairie ou d’un conseil d’administration au sein de l’école, pour parler de votre campagne
  • Demandez aux signataires de lancer leur propre pétition sur le même thème, mais adressée au décideur de leur propre région pour créer un mouvement local et national.
  • Essayez d’obtenir un rendez-vous avec une personne influente (une personnalité politique, une célébrité) auprès du décideur pour lui parler de la pétition.